Tesla Model S Essai longue durée

Philhor, membre du forum partage avec nous sa première année en Tesla Model S

28 000km, 91 supercharges, 121 charges sur une prises 230v, Philor nous dit tout sur ses consommations calculs et graphiques à l’appui :

Un an ! Voilà un an (du 30 novembre 2019 au 29 novembre 2020) que je profite de ma Tesla Model S Performance… L’occasion de faire un bilan, chiffres à l’appui.

En ce jour, l’odomètre affiche 28063 km, auxquels il faut déduire les 21,4 km que la voiture affichait à la livraison. Ils ont été parcourus à ce rythme :

Image

Sur le graphe ci-dessus, les points rouges représentent les mises à jour, au nombre de 21 si on inclut celle concernant les données de navigation (le 18 juillet, annulée quelques jours après). Les deux périodes colorées représentent les confinements relatifs à la Covid-19. Le sursaut kilométrique début novembre était pour un enterrement en Bretagne

Sans confinement, je pense que j’aurais parcouru 30 ou 35 000 km…

Pour rappel, la batterie de la Model S Performance a une capacité nominale de 100 kWh. Le jour de la livraison du véhicule, la batterie chargée à 100% indiquait une autonomie de 548 km. Il y a quelques jours (25 novembre), en relevant des valeurs d’autonomie à la fois en km et en % affichées par la voiture, et sur la base d’une régression linéaire, j’estime par extrapolation que l’actuel 100% de batterie correspond à une autonomie de 533 km. J’aurais donc perdu 15 km d’autonomie en un an (environ 2,7%), ce qui fait que ma batterie ne disposerait plus que de 97,3 kWh.


100 kWh pour 548 km (ou 97,3 kWh pour 533 km), cela fait théoriquement 18,25 kWh/100 km. C’est une moyenne qui me semble assez réaliste, à condition de ne pas avoir le pied trop lourd… ce qui n’est pas facile, lorsqu’on apprécie autant que moi le mode Démesuré+

Dans ma vraie vie, la consommation observée est bien supérieure en hiver (autour de 20-25 kWh/100 km), mais inférieure en été (autour de 14-18 kWh/100 km).


D’abord, les recharges : je me suis arrêté 91 fois à un Superchargeur Tesla, pour des durées allant de 4 à 69 min (moyenne = 32,3 min). La répartition des durées de recharge peut être représentée ainsi :

Image

J’en ai testé 20 différents (en France uniquement), et je suis passé 28 fois à celui qui est le plus proche de chez moi. Oui je sais, 91 supercharges en 365 jours c’est beaucoup (tous les 4 jours en moyenne), mais c’est l’effet supercharge gratuite illimitée

Le temps total passé aux SuC est de 2912 min. Ce qui fait 48 heures et 32 min… plus de 2 jours entiers ! C’est énorme.

Le gain kilométrique à chaque supercharge était compris entre 42 et 407 km (moyenne = 232 km). Au total, le gain est de 21091 km. J’estime que cela représente environ 3835 kWh (moyenne de 42,1 kWh par supercharge). Si l’on ajoute 10% de pertes lors de la supercharge, et en tenant compte du coût théorique de la supercharge (0,24 centimes/kWh, puis 0,30 centimes/kWh à partir de mi-octobre), cela représente une somme d’environ 1036 Euros. Je crois me souvenir qu’à un moment la supercharge gratuite illimitée était une option facturée 6500 Euros ; à ce rythme, cette option serait amortie au bout de 6 ans.

Pour ces différentes supercharges, la vitesse moyenne de charge allait de 199 à 761 km/h (moyenne = 453 km/h). Le niveau de charge de la batterie en arrivant au Suc allait de 11% à 85% (non, je ne suis pas trop joueur quant à l’autonomie restante), et ce niveau allait de 38% à 96% en repartant.

En-dehors des SuC, j’ai chargé 121 fois sur une prise 220 V (dont 103 fois à domicile), à une intensité comprise entre 5 et 13 A. Le gain total de ces charges s’élève à 13349 km (moyenne = 110 km par charge lente), pour un temps total d’environ 1213 heures, soit plus de 50 jours !
Mon estimation de l’énergie totale consommée (parfois mesurée précisément à l’aide d’un contrôleur de consommation) s’élève à environ 2717 kWh (moyenne par charge = 22,5 kWh). Si l’on compte 12 centimes par kWh, cela fait environ 326 Euros.

En plus de cela, j’ai chargé 22 fois sur des bornes de recharge à destination, pour environ 543 kWh (gain total d’environ 2700 km), pendant un temps total d’environ 112 heures (soit 4 jours 1/2). Les vitesses de charge allaient de 8 à 89 km/h (moyenne = 44 km/h) en raison d’une certaine diversité des courants électriques (6A, 8A, T16A, T18A ou T24A). Ces recharges à destination étaient « gratuites » (certainement comprises dans le prix de la chambre, dans le cas d’hôtels, ou offertes par les supermarchés). Au tarif de 0.12 € par kWh, cela fait environ 65 €.

Pour finir, et c’est une excellente nouvelle, depuis mi-novembre je peux charger sur mon lieu de travail (bornes de 7 ou 11 kW) pour un coût assez réduit (environ 50 Euros par an, a priori). Je m’y suis déjà branché 5 fois (gain total de 374 km ; environ 72 kWh).

Au total, ce sont donc 239 recharges ayant fourni 7167 kWh (soit environ 72 fois la capacité de la batterie), pour 28063 km parcourus. En énergie consommée, on serait donc à 25,5 kWh/100 km, bien au-delà (+40%) des 18,25 kWh/100 km théoriques. Ceci peut s’expliquer par le « phantom drain », par la conso du mode sentinelle, mais aussi par les préchauffages de la batterie en mode Démesuré+, que j’ai activé une vingtaine de fois.
D’ailleurs, concernant le mode Démesuré+, la valeur max d’accélération (« peak ») affichée par la voiture était de 12,0 m/s^2. Sachant qu’à une vitesse de 100 km/h on parcourt 27,78 mètres par seconde, cela fait théoriquement un 0 à 100 km/h en 27,78 / 12 = 2,32 secondes. L’accélération n’étant pas constamment maximale, je pense que le 0 à 100 km/h est plutôt autour des 2,5 s annoncés. En tout cas, ça décoiffe, et ça vaut bien quelques kWh superflus

Oui, vous avez bien lu, jusqu’à présent, pour faire plus de 28000 km, j’ai déboursé environ 326 Euros

Côté pneumatiques, en début d’hiver dernier, et en particulier pour rejoindre sereinement une station de sports d’hiver dans les Alpes, je m’étais équipé d’un jeu de 4 roues complètes (jantes Silver Cyclone 19″) avec des pneus hiver (Pirelli Sottozero 3), achetées d’occasion sur LeBonCoin pour 1400 Euros (3000 km parcourus, dixit le vendeur).

Image

Je les ai utilisées de fin février à mi-mars, sur environ 2000 km. Je ne regrette pas du tout cet achat, parce que je sais que je vais les utiliser tous les ans, et si tout va bien pendant 5 ou 6 hivers. C’est vrai que cela représente un surcoût, mais ça fait vraiment une grosse différence de tenue de route lorsque les températures sont négatives. Et pendant ce temps, les pneus été ne s’usent pas.

A noter, j’ai réalisé moi-même la permutation des roues en juillet, vers 15000 km. Je mettrai les roues hiver dans les 2 semaines à venir (avant Noël), ce qui me permettra de faire une autre permutation des pneus été lorsque je les remettrai, en mars.
En fait je préfère ces jantes Cyclone, par rapport aux Slipstream d’origine. Lorsqu’il sera temps de changer de pneus, je pense que je ferai monter mes pneus été sur les jantes Cyclone, et les pneus hiver sur les Slipstream. Qu’en pensez-vous ?

Au niveau de l’entretien, pas grand-chose à signaler, en dehors d’un remplissage du lave-glaces, de 2 regonflages des pneus, et du changement de la pile CR2032 de chacune des deux clés (après environ 8 ou 9 mois).

Certains défauts ont été remarqués tardivement, et restent à corriger :
– le plus gênant concerne la petite vitre de custode (triangle) de la porte AVG, qui est légèrement déformée vers l’extérieur, en haut, ce qui entraîne quelques bruits d’air à vitesse élevée

Image

– une légère « fuite » électrique des feux signature à LED avant avait déjà été évoquée sur le forum (Feux signature à LED)
– l’avertisseur de stationnement n’a jamais fonctionné (quelqu’un peut-il me dire ce que ça change de cocher ou décocher cette option ?)
– la voiture ne passe pas d’appel téléphonique en utilisant les boutons du volant (y compris par commande vocale), alors que tout fonctionne bien par ailleurs (réception d’appels ou de SMS, émission d’appels depuis le téléphone…).
Pour cela, via l’appli j’ai pris rendez-vous dans un Service Center pour le 8 décembre prochain, j’espère qu’ils réussiront à résoudre tous ces petits problèmes.

Voilà, je m’arrête là, je pense avoir fait le tour de cette année passée au volant de cette voiture exceptionnelle, que je serais parfaitement incapable de remplacer par un autre véhicule à 4 roues (pour l’instant).

Évidemment, pour faire ce bilan, je me suis basé sur des notes assez détaillées que j’ai prises depuis le début, mais je crois que je vais m’en tenir là. C’est intéressant, mais contraignant. Je ne ferai donc pas le même type de bilan dans un an…

N’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire

.

About Admin

Thomas, passionné de nouvelles technologies et d'automobile, j’anime ce blog et son forum qui réunissent les passionnés de voitures à piles et plus particulièrement les Tesla. Passez de bons moments ici:-)

Similar Posts