Panasonic 4680

Le nouveau PDG de Panasonic veut fabriquer plus de batteries pour Tesla et investir des milliards de dollars

Panasonic précise son ambition pour les batteries automobiles et pour Tesla à partir de l’année 2021 et pour les 2 ans à venir. Traduction de l’article original de Bloomberg

La synthèse de BlogTesla en quelques lignes :

  • Panasonic veut investir et produire plus de batteries pour Tesla
  • L’entreprise fourni des batteries à Tesla depuis 2014
  • Le chiffre d’affaires de Panasonic est de plus de 12 milliards de dollars pour l’activité automobile
  • Panasonic travaille à la mise en place d’une ligne de production de prototypes pour tester les batteries 4680
  • Est ce que cela veut dire que nous sommes encore loin de voir ces nouvelle cellules dans les Model 3 et Y d’Europe ? L’avenir nous le dira.

Le nouveau président et chef de la direction de Panasonic Corp., Yuki Kusumi, se lance dans une mission de deux ans : produire plus de batteries pour Tesla Inc. et libérer des milliards de dollars pour investir dans de nouveaux domaines de croissance en rendant l’entreprise plus efficace.

Image

Yuki Kusumi

Il ne le fera pas depuis le bureau du deuxième étage utilisé par le fondateur de l’entreprise, une pièce donnant sur une fontaine et une pelouse bien entretenue parsemée de statues au siège de Panasonic à Osaka. L’homme de 56 ans, qui a gravi les échelons de l’ingénierie, évite l’espace pour travailler aux côtés du personnel.

Kusumi, qui prend officiellement la tête de la société japonaise de 103 ans jeudi, a déclaré qu’il se concentrait sur l’amélioration de l’efficacité depuis le début de la fabrication. Ce type de travail ne peut pas être fait enfermé dans le bureau du président, a-t-il déclaré dans une interview au début du mois. « C’est le genre de choses que je veux changer. »

Il y a environ 20 ans, Panasonic était en tête des ventes mondiales d’électronique grand public, avec une main dans tout, des téléviseurs aux appareils photo numériques et aux téléphones portables. Au cours des années qui ont suivi, il a été confronté à un resserrement des marges et à une concurrence croissante de ses rivaux en Corée du Sud et en Chine. Ce qui est désormais essentiel pour la croissance future de Panasonic, c’est sa relation avec le plus grand constructeur mondial de voitures électriques et sa capacité à revendiquer une part du marché mondial des batteries pour véhicules électriques qui devrait atteindre 35,4 milliards de dollars en 2023.

Le changement de garde de Panasonic fait suite à une décennie de changements sans précédent pour l’entreprise, qui a fonctionné la plupart de son temps sous le nom de Matsushita Electric Industrial Co. avant de changer de nom. Kazuhiro Tsuga, l’ancien directeur général de Panasonic, a passé près de neuf ans à se débarrasser d’entreprises en difficulté, telles que les téléviseurs à écran plasma, et a finalement remis à Kusumi une entreprise plus légère qui ne saigne plus d’encre rouge. Maintenant, c’est le travail de Kusumi d’orienter Panasonic sur la voie de la croissance.

Le plan immédiat est de passer deux ans à « spécialiser et affiner » les activités restantes de Panasonic. Au fur et à mesure de sa transition vers une société de portefeuille, chaque entreprise devra fonctionner plus rapidement et de manière plus indépendante.

Une meilleure efficacité dans les opérations telles que la fabrication augmentera la capacité de Panasonic à générer des liquidités, libérant à son tour des centaines de milliards de yens à consacrer à de nouvelles initiatives, notamment des fusions et acquisitions. « Je ne pense pas que cela prendra deux ans, mais nous nous efforçons d’atteindre cet état », a déclaré Kusumi.

Selon le nouveau PDG, la plupart des difficultés rencontrées par Panasonic pour fournir des batteries à Tesla dans le passé provenaient d’une productivité insuffisante. Le plus ancien fournisseur de batteries du constructeur automobile de haut vol s’est engagé en 2014 à investir dans l’usine de batteries de plusieurs milliards de dollars que les deux exploitent conjointement dans le Nevada. Les années qui se sont écoulées depuis ont été controversées à certains moments, Panasonic faisant face à des sollicitations fréquentes – et parfois publiques – du PDG de Tesla, Elon Musk, pour augmenter la production de batteries.

L’activité automobile, qui représentait environ un cinquième des 6 700 milliards de yens (61 milliards de dollars) de revenus de Panasonic pour l’exercice clos en mars, a subi une longue période de pertes d’exploitation avant de devenir rentable. Kusumi se souvient avoir travaillé sous « une pression intense » de la part des clients.

« Panasonic travaille à la mise en place d’une ligne de production de prototypes pour tester les batteries 4680

La 4680 – une cellule lithium-ion de nouvelle génération présentée comme la clé pour déverrouiller des véhicules électriques moins chers et plus omniprésents. Si Panasonic semble être capable de produire des cellules plus performantes plus efficacement que ses concurrents, il fera un « gros investissement » dans leur production, selon Kusumi. Panasonic cherchera à les fournir à Tesla, ainsi qu’à d’autres constructeurs automobiles. »

About Admin

Thomas, passionné de nouvelles technologies et d'automobile, j’anime ce blog et son forum qui réunissent les passionnés de voitures à piles et plus particulièrement les Tesla. Passez de bons moments ici:-)

Similar Posts